Pas simple du tout (Vers l’Avenir)

Aische – Jette : 3 – 1

Arbitre: H. Diskeuve

Cartes jaunes: Macalli, Gécé, Bodart, Karagianis.

Buts: Gaziaux (1-0, 18e), C. Ruiz (1-1, 80e), Macalli (2-1, 85e), Gécé (3-1, 93e).

AISCHE: Prevot, Fournier, Piret, Bonomini (90e Joannes), Macalli, Samouti, Detienne, Delvigne, De Ketelaere (76e Gécé), Gaziaux, Michels (72e Salime).

JETTE: Monteiro, Kouyate, T. Ruiz (75e Karagianis), C. Ruiz, Cruz, Luz (61e Saiti), Queimadelas, Bodart, Mbango, Camara, Nzayadiambu.

À l’issue d’une prestation moyenne, Aische s’est une nouvelle fois imposé à domicile mais ce fut loin d’être évident même si la victoire est méritée au bout des 90 minutes de jeu. La faute en partie à un adversaire très joueur mais bousculé d’emblée cependant avec un tir de Macalli miraculeusement détourné par Monteiro, le gardien adverse. Après un bon quart d’heure de jeu dénué d’autres occasions, un coup franc millimétré de Samouti était repris imparablement par Gaziaux d’une magnifique tête croisée (1-0). Jette prenait ensuite les choses en main mais Prevot n’était guère sollicité même si Bodart avait la possibilité d’égaliser juste avant la rentrée aux vestiaires. Aische se montrait plus pressant en deuxième période et un coup franc de De Ketelaere frappait la transversale avant que Macalli ne se heurte à Monteiro lors d’un face-à-face. De son côté, Prevot effectuait plusieurs sorties dans les pieds des Bruxellois qui égalisaient à dix minutes du terme (1-1) par l’inévitable Ruiz (11e but de la saison) alors que Luz était évacué en civière après un contact avec le gardien aischois justement.

Mais les Hesbignons ne s’en laissaient pas compter et donnaient le coup de rein salvateur lors des cinq dernières minutes avec un but de Macalli (2-1) et un dernier de Gécé (3-1).