Montrer qu’on peut battre un ténor (Vers l’Avenir)

Aische – Tournai : Samedi, 20h

Une semaine après la sévère défaite au Léopold, les Aischois reçoivent une autre formation redoutable ce samedi soir: le RFC Tournai actuellement deuxième au classement.

Comme vous avez pu le lire dans nos éditions de jeudi, les Hesbignons ont préparé cette rencontre avec un match amical à Châtelet, mardi, et un habituel entraînement du jeudi. «On en a profité pour travailler la finition, ce qui nous a manqué lors des derniers matches, fait remarquer Manu Rousselle, le coach. Je ne vise pas seulement les attaquants car d’autres ont eu l’occasion de marquer aussi. Mais bon, même si on répète ses gammes, cela ne remplace pas les conditions de matches évidemment.»

Au Léopold, il était évident que l’adversaire laissait la possession de balle à Aische. La réputation d’équipe qui joue bien au football ne les desservirait donc pas. «C’est possible en effet. Certaines équipes sont prudentes contre nous. Faut-il pour autant jouer plus défensivement ou faire preuve de moins d’audace? Si on perd trois ou quatre matches d’affilée, je ne dis pas qu’il ne faudrait pas s’adapter mais en attendant on joue notre jeu.»

Et que dire de cette équipe tournaisienne? «C’est une très belle équipe qui développe un beau football avec pas mal de jeunes de qualité entourés de deux ou trois gars d’expérience. Mais on doit montrer chez nous qu’on est capable de battre un ténor», conclut le coach aischois.