Aische, ça en Jette encore! (Vers l’Avenir)

Troisième succès consécutif sans encaisser pour les Aischois de plus en plus proches du tour final. Jette – Aische : 0 – 3

Arbitre: Liegeois

Cartes jaunes: Gaudi, Delvigne.

Carte rouge: Bodart (84e, 2 c.j.).

Buts: Macalli (0-1, 18e), Mbango (0-2 c.s.c., 51e), Samouti (0-3 pen., 86e).

JETTE: Laborne, Kouyate (63e El Bahodi), Mbango, I. Ruiz, Kashama, Karagianis (75e Indenge), Camara, Gaudi, Bodart, Karamoko (63e T. ruiz), Hakiki.

AISCHE: Prévot, Delvigne (86e Tshiala), Gaziaux, Fournier, Piret, Samouti, Michels, Salime (75e Et Touil), Joannes, Detienne, Macalli (84e Daout).

Le Léo et Tournai accrochés, Manage battu, Aische a fait un pas de plus vers le tour final en livrant une nouvelle grosse prestation en déplacement. Pour la troisième semaine consécutive, Prévot a gardé ses filets inviolés, même face à Ivan Ruiz, le meilleur buteur de la série. «On s’est fait manger en milieu de terrain, résumait le coach bruxellois, Vincent Kohl. On a eu quelques occasions, c’est vrai, mais surtout beaucoup trop de déchet dans notre jeu. C’est un match à oublier ». Manu Rousselle, lui, retiendra la solidité de son groupe, de plus en plus mature. «Si c’est 0-3 à la mi-temps, il n’y a rien à dire. Malgré quelques défections (Bonomini, Marrazza, Gécé), on a encore livré un super match collectif. Hormis ce petit quart d’heure de flottement à la reprise, on a parfaitement géré ».

En confiance, Aische entamait bien ce rendez-vous dominical. En lobant joliment Laborne, Macalli débloquait rapidement le marquoir sur un service de Detienne. Bien dans le coup, Aische multipliait les occasions sans parvenir à réussir le break, à l’image de Detienne, juste avant la mi-temps. Prévot, peu sollicité, sortait quand même le grand jeu sur un essai ras du sol de Ruiz.

Les Bruxellois remontaient sur le terrain avec d’autres intentions. Mais cela ne se traduisait pas dans les chiffres, Karagianis oubliant de cadrer à la 50e. Sur l’action suivante, les visiteurs pliaient déjà la partie quand pressé par Detienne, Mbango poussait le centre de Macalli dans ses filets. Prévot sortait encore un tir de Kashama, mais la maîtrise aischoise ne laissait planer aucun doute sur l’issue finale. À cinq minutes du terme, Et Touil provoquait un penalty et l’exclusion de Bodart (2e jaune). Samouti fixait les chiffres.