Aische a souffert (Vers l’Avenir)

Habay – Aische : 2 – 2

Arbitre: Requier

Cartes jaunes : Copette, Detienne, Raboteur, Servido, Jacob.

Buts: Warlomont (2-0, 3e et 16e), Samouti (2-1 pen., 25e), Gaziaux (2-2, 36e).

HABAY: Mathieu, R. Grévisse, Reyter, Jacob, G. Grévisse, Raboteur, Ansion (70e Pietquin), Warlomont, Copette, Bekhaled (58e Zervakis), Klein (61e N’Diaye).

AISCHE : Prevot, Fournier, Bonomini, Macalli, Dethier (17e Gécé), Servidio, Samouti, Detienne (68e Nzinga), Thirot (64e Daout), Gaziaux, Michels.

Comme à Raeren en Coupe, Aische a loupé son entame de match. Et sur base des vingt premières minutes, avec le doublé de Warlomont et la reprise au-dessus de Copette, les Habaysiens auraient largement mérité les trois points.

C’est un penalty, avec une application à la lettre du nouveau règlement du bras un peu décollé du corps, même s’il n’y a aucun geste vers le ballon, qui permettait aux Aischois de revenir dans le match.

«C’est vrai que cela dénature le jeu, admet l’entraîneur aischois Manu Rousselle. Nous en avons bénéficié cette fois, mais je ne me fais aucune illusion, nous serons punis de la même sorte dans un prochain match. » Juste avant, le gardien local avait sorti un gros réflexe sur une tête aischoise.

Bousculés et vite privés de Dethier, les Aischois ont donc souffert. Mais ils ont montré du caractère pour repartir avec un point, Gaziaux, opportuniste, égalisant avant le repos.

Malgré des occasions de part et d’autre à la reprise et un arbitre plutôt «gentil» avec eux (il aurait pu siffler un penalty), les Aischois repartent donc satisfaits de ce déplacement compliqué.