Les Aischois en veulent encore (Vers l’Avenir)

Très solides malgré les absents, les Aischois n’ont jamais douté dans l’antre des Liégeois. Ils restent en course pour la montée. Herstal – Aische : 0 – 2

Arbitre: Federico

Cartes jaunes: Campolini, Capone, Detienne, Piret.

Carte rouge: Rossi (89e, 2 c.j.).

Buts: Detienne (0-1, 20e), Delooz (0-2, 24e).

HERSTAL: Derbaudrenghien, Haydan (65e Sixset), Lovinfosse, Tellatin, Campolini, De Brouwer, Rossi, Yema Shongo, El Farsi, Aksu, D’Andria (46e Capone).

AISCHE: Prévot, Daout, Ghaddari, Zaffarana, Piret, Bauduin, Bonomini, Deltienne (89e Melebeck), Delooz (90e Tshiala), Catinus (83e Quevrin), De Ketelaere.

Concentration, abnégation et motivation: malgré les absences de Salime, Samouti, Michels, Di Giugno et Marrazza, les Aischois ont livré un match quasi parfait sur la belle pelouse liégeoise. «On vient de démontrer ce que signifiait l’esprit de groupe», résumait Audric Delooz, en partance pour Grand-Leez mais déterminé à finir la saison en beauté. Et il n’est pas le seul, comme le soulignait Manu Rousselle, un coach heureux: «Motivés, les gars veulent jouer le coup à fond. Herstal était peut-être un peu trop confiant après nos confrontations en championnat et ont n’a rien lâché. Dès le début, j’ai senti l’équipe sereine et bien en place. Je suis fier de mes gars. Ils ont joué à fond pour ne pas avoir de regret. C’est la récompense d’une saison réussie».

Un peu attentiste en début de partie le temps de s’organiser en milieu de terrain, Aische n’était pas vraiment mis sous pression même si Haydan, Aksu et le remuant Rossi se créaient quelques timides occasions. Mais à la 20e, Delooz trouvait Detienne sur coup franc et le talent du jeune attaquant faisait le reste: 0-1. Quatre minutes plus tard, sur un service de De Ketelaere, Delooz se montrait plus vif que Campolini et doublait la mise. Aische pressait son adversaire et l’empêchait de développer son jeu. Mais juste avant la pause, une petite erreur de la défense permettait à Yema Shongo de se retrouver seul et d’isoler Rossi qui marquait avant d’être signalé hors jeu. On s’attendait à une grosse pression liégeoise dès la reprise. Mais toujours aussi sereins, les hommes de Rousselle géraient leur avance. Ils rataient même le K.-O. par Detienne et Catinus. Herstal n’y croyait plus vraiment malgré vingt dernières minutes un peu plus à son avantage. Mais Prévot et toute sa défense ne laissaient rien passer. Les Aischois iront défier les Francs Borains le week-end prochain.