Avec un œil sur la tranche (Vers l’Avenir)

Le gain de la tranche n’est franchement pas la priorité pour Manu Rousselle même si, concernant la deuxième, son équipe est bien positionnée avant la dernière rencontre: «Nous sommes trop dépendants d’éléments extérieurs pour l’emporter, bref nous n’avons pas la main (NDLR: il faudrait un nul de Visé sans compter que Aywaille et Huy, toujours en course, ont encore un match de retard).

Ce serait magnifique mais si on continue à être réguliers, nous pourrions être tout aussi bien récompensés via le classement final», confie-t-il.

Une régularité qui se manifeste depuis le début de la saison. Depuis la splendide victoire sur le leader Stockay, les Hesbigons ont disputé un match amical à Naninne mais ont surtout pu souffler un peu, ce qu’ils n’avaient quasi pas fait fin de l’année. Et avant une suite de calendrier plus abordable, les Aischois, qui ont bien travaillé cette semaine avec la soirée du mardi consacrée au travail physique avec le préparateur, se rendront dimanche à Herstal. Une équipe qui avait beaucoup plu au match aller (perdu 1-2). «C’est aussi une équipe régulière, qui ne fait pas de folies et garde ses cadres. Mais nous sommes capables d’aller signer un beau résultat là-bas avant la dernière ligne droite, cela nous permettrait de prendre nos distances au classement. Nous récupérons des joueurs au bon moment et cela malgré nos deux suspendus».

Bonomini revient de suspension, Prevot s’est légèrement blessé à l’épaule mais devrait être aligné alors que Zaffarana et Di Giugnio sont suspendus. Piret s’est entraîné normalement jeudi et devrait être au coup d’envoi.